Soins Visage et Corps

Beauté : les différents types de savon pour le soin de la peau

Le savon a depuis toujours été un élément indispensable de la toilette. C’est un produit qui sert en général à nettoyer la peau. Dans une routine beauté, le savon a tout à fait sa place. En effet, il ne sert plus à nettoyer les impuretés uniquement. Les différents composants du savon peuvent tout à fait apporter d’autres bienfaits à notre peau. Il peut notamment exister différents types de savon qui ont chacun une fonction particulière.

Le pain dermatologique

La saponification est une technique assez courante pour obtenir du savon. Elle consiste en fait en une réaction chimique où interviennent divers éléments qui sont : un corps gras, de la soude et du glycérol. Le processus chimique dure environ 24 heures. Il existe notamment deux types de saponification. D’une part, on a la saponification à froid qui est considérée aujourd’hui comme la technique la plus à privilégier pour obtenir du savon d’une meilleure qualité et qui aura gardé intact au maximum les vertus de ses ingrédients. Comme son nom l’indique, la saponification à froid n’inclut pas la chaleur tout au long du processus. Il est possible d’apprendre à réaliser la saponification chez soi en assistant à un atelier de savonnerie.

D’autre part, il y a la saponification à chaud qui au contraire utilise la chaleur pour produire la réaction chimique en question. Sur la liste des différents types de savon, on peut citer le pain dermatologique. Ce genre de savon n’utilise en aucun cas la saponification. Il est également appelé syndet et respecte tout à fait le pH de la peau qui est égal à 5. Il est donc à conclure que le pH de la peau n’est pas du tout neutre, mais légèrement acide. Comme le pain dermatologique n’est pas issu de la saponification, ce n’est donc pas un savon proprement dit. Toutefois, il a reçu cette appellation en raison de la présence des tensioactifs dans sa composition.

Le savon surgras

Le savon surgras est un produit que l’on rencontre assez souvent sur le marché des produits bio et naturels . Il faut savoir que l’appellation « surgras » vient du fait que l’huile végétale qui a été utilisée pour sa fabrication n’a été qu’en partie saponifiée. En d’autres termes, il est à noter que cette huile en question est présente dans le savon sous deux formes après le processus de saponification.

En premier lieu, il y a l’élément resté sous sa forme d’huile végétale. Ensuite, il y a l’huile qui se présente sous sa forme saponifiée. Le surgraissage de ce type de savon a été initié pour permettre le renforcement du caractère soin du savon. Ce dernier sera par conséquent plus nourrissant que les autres types de savon sur le marché des cosmétiques.

Le savon d’Alep

Composé d’ingrédients spécifiques à savoir : l’huile de baie de laurier, l’huile d’olive et aussi la soude, le savon d’Alep est un savon qui est originaire de l’agglomération syrienne. Il a été déclaré le 5 octobre 2011 par le décret n°9134 que le nom de « savon d’Alep » est réservé aux produits de savonnerie qui viennent uniquement de situation géographique.

Par ailleurs, le savon d’Alep est fabriqué selon un procédé à chaud, dans un chaudron. Il est ensuite séché durant plusieurs mois. Reconnaissable par sa couleur brune, ce type de savon est idéal pour le soin des peaux délicates.

Le savon ayurvédique

Le savon ayurvédique n’est encore qu’à ses débuts sur le marché des soins cosmétiques en occident. C’est en fait un produit qui tire ses origines de la médecine traditionnelle indienne du nom d’ayurvéda. D’une manière générale, le savon ayurvédique est composé d’huile de coco, à laquelle viennent s’ajouter différents extraits de plantes médicinales et aussi d’autres ingrédients naturels.

Parmi les ingrédients qui sont rencontrés dans la liste des composants du savon ayurvédique, on a : l’huile d’orange, l’huile de santal ou encore l’extrait de gingembre. Ce sont des éléments qui ont des propriétés spécifiques qui donnent l’occasion aux utilisateurs de prendre soin et aussi de nettoyer la peau avec un savon naturel. Le savon ayurvédique est enfin idéal pour faire office de savon éclaircissant pour les utilisateurs qui désirent avoir un teint plus lumineux.

Le savon de Marseille

C’est très certainement l’un des savons les plus populaires durs le marché de ce type de produit. Ce savon est appelé ainsi non du fait qu’il est originaire de la ville portuaire française. En fait, le savon de Marseille est identifié comme tel en raison de son procédé de fabrication. Tout d’abord, le produit est composé d’un mélange de soude, et d’huile végétale. Cette dernière représente notamment 72 % de la quantité totale du produit.

Ensuite, on effectue la saponification à chaud, dans un chaudron. Il n’est pas nécessaire d’attendre que le produit sèche pour l’utiliser. Il peut en effet être prêt à l’emploi dès cet instant. Toutefois, il est tout de même préférable d’accorder un petit temps de repos au savon afin qu’il puisse déployer pleinement toutes ses vertus.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *