Comment garantir la sécurité d’un enfant dans une voiture ?
Bien-être

Comment garantir la sécurité d’un enfant dans une voiture ?

Il y a de fortes chances que votre bébé ne soit pas ravi d’être attaché dans son siège auto pour la première (ou la dixième) fois, tout comme il pleure souvent pendant le changement de couche et l’habillage. Mais ne paniquez pas : Le fait qu’il pleure ou même qu’il crie ne signifie pas qu’il est en détresse, alors ne paniquez pas. Restez calme et utilisez ces conseils pour vous assurer que bébé est attaché en toute sécurité.

Assurez-vous que la ceinture est bien ajustée

Vous voulez que bébé soit le plus à l’aise possible, alors assurez-vous que les bretelles arrivent au niveau ou en dessous des épaules de bébé, et que la sangle s’ajuste bien entre ses jambes. D’ailleurs, outre que cette vérification, il faut également veiller à ce que la voiture elle-même soit bon état, pour parer à d’éventuels accidents. Pour cela, nous vous conseillons de faire d’une pierre deux coups, en faisant un contrôle technique Domont, dans cette entreprise spécialisée dans la maintenance de tous les types de voiture. Il en va de la sécurité de votre enfant.

Maintenez la tête dans une position sûre

Les nouveaux-nés n’ont pas assez de force dans le cou pour maintenir leur tête en l’air. Leur tête a tendance à tomber sur le côté, ce qui n’est pas grave. Mais lorsque le siège est trop vertical, la tête a tendance à tomber vers l’avant, ce qui n’est pas acceptable car cela peut gêner la respiration du bébé. Alors, comment faire en sorte que cela ne se produise pas ?

Ajustez les sangles. Cela empêchera le bébé de s’affaisser sur le côté et de tomber. De plus, les nouveau-nés aiment particulièrement la sensation d’être tenus et sécurisés, ce qui augmente la probabilité que votre bébé s’endorme dans la voiture.

Inclinez correctement le siège auto. Un nouveau-né doit voyager en position semi-inclinée, c’est-à-dire que l’angle du siège (où reposent sa tête et son torse) est suffisamment incliné pour que sa tête soit en arrière et que son menton ne touche pas sa poitrine, mais jamais plus que ne le permet le siège de votre enfant. Et n’oubliez pas que, comme un nouveau-né n’a pas la force musculaire nécessaire pour relever sa tête si son menton tombe sur sa poitrine, les parents doivent positionner la tête et le cou lorsqu’ils installent le bébé dans le siège. À mesure qu’il grandit et qu’il peut tenir sa propre tête, vous pouvez placer le siège auto dans une position plus verticale.

Emmaillotez votre enfant après l’avoir attaché

Il est dangereux d’avoir autre chose que le bébé sous les sangles – même un habit de neige ou une veste d’hiver – alors assurez-vous d’attacher seulement le bébé au siège. Une fois qu’il est attaché, vous pouvez enrouler fermement une couverture autour de lui pour lui donner l’impression d’être emmailloté et le garder au chaud pendant l’hiver.

Préparez des divertissements

Les bébés orientés vers l’arrière peuvent parfois devenir grincheux lorsque maman et papa ne sont pas dans leur champ de vision. La distraction peut être utile dans ce cas : Mettez de la musique que vous aimez tous les deux, apportez les doudous préférés de votre enfant et une tétine.

Parlez-en

Un jeune bébé peut ne pas comprendre ce que vous dites, mais il comprendra le ton de votre voix. Expliquez-lui calmement comment vous allez installer bébé dans le siège auto pour pouvoir rendre visite à grand-mère, aller au marché, faire un tour au parc, etc. Et pendant que vous conduisez, continuez à parler à bébé (tout en gardant les yeux sur la route, bien sûr) – il trouvera le son de votre voix apaisant et cela l’aidera à rester calme pendant le voyage.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *